BIOGRAPHIE DE JULIE SAURY

Julie Saury, née le 16 août 1972 à Paris, est un nom synonyme de swing et de jazz. Imprégnée d’un environnement musicalement enrichi dès son plus jeune âge, Julie était destinée à embrasser le rythme du jazz. Son père, Maxim Saury, une figure renommée du jazz de la Nouvelle-Orléans à Paris, l’a profondément influencée, insufflant une passion pour le jazz qui façonnerait sa carrière illustre.

Le parcours musical de Julie a commencé avec le piano, un instrument qu’elle a appris dans son enfance. Cependant, elle a rapidement découvert sa véritable passion pour les percussions. La batterie offrait une sortie dynamique et expressive qui la captivait d’une manière que le piano ne pouvait jamais.

Pour affiner ses compétences, Julie a poursuivi une formation musicale formelle à l’IACP prestigieux à Paris. Sa soif de connaissance l’a menée au Conservatoire de Nancy et finalement au Drummer’s Collective à New York, où elle s’est formée sous des mentors renommés tels que Kim Plainfield, Adriano Santos et Ian Froman.

Collaborations Musicales Diverses

La polyvalence de Julie est mise en valeur par son profond appréciation pour la musique latine. Elle a rejoint le collectif entièrement féminin “Rumbananas”, se produisant aux côtés de musiciens notables comme Sophie Alour et Airelle Besson. Son implication dans ce groupe a suscité un intérêt durable pour les rythmes latins, incitant des collaborations avec des artistes éminents tels qu’Orlando Poleo et Felipe Cabrera.

Au début des années 2000, la carrière de Julie a pris un tournant significatif lorsqu’elle a rejoint le nouveau trio de Philippe Milanta avec Bruno Rousselet. Cette section rythmique cohésive est devenue une partie intégrante du Duke Orchestra, dirigé par Laurent Mignard. De plus, Julie est un membre régulier du Lady Quartet de Rhoda Scott, où son style distinctif améliore les performances du groupe.

Sa liste étendue de collaborations inclut des travaux avec Spanky Wilson, Sarah Morrow, Aurore Voilqué, Nicolle Rochelle, Julien Brunetaud dans le duo “Nikki & Jules”, et le Women of the World Jazz Band avec Cynthia Sayer.

Julie Saury Performances et Projets Notables

La carrière de Julie est marquée par de nombreuses performances notables. Elle a partagé la scène avec des artistes légendaires comme Spanky Wilson et Sarah Morrow, ajoutant sa touche unique à leur musique. Sa participation au Women of the World Jazz Band a encore solidifié sa réputation en tant que batteuse polyvalente et accomplie.

Dans le Grand Orchestre du Splendid, Julie a travaillé en étroite collaboration avec Gérard Naulet, contribuant de manière significative à la touche latine distinctive de l’orchestre. Sa capacité à mélanger harmonieusement différentes influences musicales témoigne de son talent et de sa créativité.

Malgré le fait de tracer son propre chemin, Julie ressentait un besoin profond d’honorer l’héritage de son père. Cette inspiration a culminé dans son premier projet véritablement personnel, “For Maxim” (Black & Blue). L’album est un hommage sincère à Maxim Saury, reflétant les propres sensibilités de Julie tout en rendant hommage à la musique que son père aimait. À travers ce projet, elle relie son histoire personnelle à son parcours professionnel, créant un pont entre le passé et le présent.

Agenda des concertsPlaylist sur notre chaîne Youtube