BIOGRAPHIE DE MÉDÉRIC COLLIGNON

Médéric Collignon, né le 6 juillet 1970 à Villers-Semeuse, Ardennes, s’est lancé dans une odyssée musicale qui a défié les normes et embrassé l’ingéniosité. Son parcours, d’un jeune passionné de la trompette à une figure célèbre du jazz, témoigne de sa créativité illimitée et de sa poursuite inébranlable de l’excellence musicale.

Le voyage musical de Collignon a commencé à l’âge tendre de cinq ans lorsqu’il a pris la trompette pour la première fois. Guidé par un mentor bienveillant au Conservatoire de Charleville-Mézières, son ardor pour la musique a éclos, alimenté par une curiosité insatiable et le désir d’expérimenter.

Après avoir obtenu son diplôme du Conservatoire de Nancy en 1989, la carrière précoce de Collignon a prospéré dans la région lorraine. S’engageant activement dans des ensembles locaux de la Nouvelle-Orléans, il a collaboré avec des musiciens contemporains émergents tels que l’ensemble de Philippe Lemoine, Kassalit, et Emil 13.

Transition vers le Cornet et Évolution Artistique

En 1989, Médéric Collignon est passé au cornet, captivé par son timbre résonant et son caractère distinctif. Ce changement a marqué un moment crucial dans son évolution artistique, car il a embrassé le potentiel expressif de l’instrument et sa ressemblance avec la voix humaine.

Après avoir déménagé à Paris en 1997, Collignon s’est rapidement imposé dans le milieu jazz vibrant de la capitale française. Sa polyvalence en tant que soliste et interprète a attiré l’attention de musiciens estimés et de chefs d’ensemble, ce qui a abouti à des collaborations avec des groupes prestigieux tels que l’Orchestre national de jazz et le Jazztet de Bernard Struber.

L’approche de Collignon vis-à-vis du jazz était peu orthodoxe, s’inspirant d’une gamme d’influences allant du funk aux compositeurs classiques comme Olivier Messiaen.

Médéric Collignon Collaborations et Récompenses

Des improvisations solo avec des appareils électroniques aux collaborations dynamiques avec d’autres musiciens, la discographie de Collignon témoigne de sa créativité sans limites et de sa recherche incessante de l’expression artistique. Qu’il se produise avec son quartet Jus de Bocse ou participe à des collectifs avant-gardistes comme le Collectif Slang, son répertoire musical reste aussi varié qu’envoûtant.

Remarquable pour ses contributions à l’Orchestre national de jazz et ses rôles essentiels dans divers ensembles tels que le Jazztet de Bernard Struber, le Méga Octet d’Andy Emler et le Sacre du Tympan de Fred Pallem, Collignon a été honoré de trois Victoires du Jazz : révélation instrumentale en 2007, artiste de l’année en 2010 et album de l’année en 2013.

L’influence de Médéric Collignon sur le paysage jazzistique transcende ses contributions musicales. Ses expérimentations audacieuses et son engagement inébranlable envers l’innovation artistique continuent d’inspirer des musiciens du monde entier, garantissant que son héritage perdure en tant que force profonde et influente.

Agenda des concertsPlaylist sur notre chaîne Youtube