BIOGRAPHIE DE SOPHIE ALOUR

Sophie Alour, née en 1974 à Quimper, en Bretagne, en France, a commencé son parcours musical avec la clarinette dans une école de musique locale. Cette éducation précoce a posé les bases de sa profonde compréhension de la musique.
Le passage d’Alour de la clarinette au saxophone a marqué un tournant significatif dans sa carrière musicale. Sa passion profonde pour le jazz a alimenté sa détermination à apprendre le saxophone en autodidacte. Ce parcours d’apprentissage autodirigé a permis à Alour de cultiver un style unique, libre des contraintes de la formation formelle.
Sophie Alour s’est rapidement imposée sur la scène jazz, débutant sur scène avec une présence notable. En 2000, elle avait rejoint Le Vintage Orchestra, un big band composé de certains des meilleurs musiciens de sa génération.

Sophie Alour Collaborations et premières réalisations

La même année, Alour a formé un sextet avec le célèbre trompettiste Stéphane Belmondo, renforçant ainsi sa réputation dans la communauté jazz. De plus, elle a rejoint le big band de Christophe Dal Sasso, contribuant à l’enregistrement de l’album “Ouverture”.
Un moment décisif dans la carrière d’Alour est survenu en 2004 lorsqu’elle a rejoint le quartet de Rhoda Scott. Cette opportunité a élevé son statut et élargi son audience. Cette année-là, elle a également joué avec le big band de Wynton Marsalis et contribué à des projets d’Aldo Romano, démontrant sa polyvalence en tant que saxophoniste.

Projets et collaborations notables

Le premier album d’Alour, “Insulaire”, sorti en 2005, a été salué par la critique et a lancé sa carrière discographique. Son deuxième album, “Uncaged”, sorti en 2007, présentait des collaborations avec des musiciens tels que Laurent Coq, Yoni Zelnik et Karl Jannuska. Cet album a été très apprécié, recevant des distinctions telles que “Choc” de Jazzman et “ffff” de Télérama. La popularité croissante d’Alour a été encore renforcée lorsqu’elle a remporté le prix Django d’Or du Jeune Talent.
En 2010, Alour a sorti “Opus 3”, marquant sa transition vers un format trio. Cet album a été suivi par “La Géographie des Rêves”, une œuvre majeure caractérisée par son approche innovante et son son distinctif. En 2014, elle a sorti “Shaker”, un album qui mêlait divers styles et influences musicales. Cet album présentait des compositions de différentes périodes de sa vie, arrangées pour un trio avec saxophone, orgue (joué par Frédéric Nardin) et batterie (jouée par Frédéric Pasqua).
Le sixième album d’Alour, “Time For Love”, sorti en 2018, mettait en vedette une impressionnante liste de musiciens, dont Stéphane Belmondo, Glenn Ferris et Rhoda Scott. L’album présentait des standards et des mélodies intemporelles, valant à Alour une nomination pour “Artiste de l’année” et le titre de “Génération Spedidam”. Son excellence et son innovation continues ont solidifié son statut de figure de proue du jazz contemporain.

Agenda des concertsPlaylist sur notre chaîne Youtube